Les mots des deux premiers…

Voici les réactions de Yann Guichard et Sébastien Josse, premier et deuxième du Tour de Belle-Ile 2013:

Yann Guichard (Spindrift): “Je suis super heureux pour tout le team qui a bien navigué, c’était notre première course de la saison et nous signons une belle victoire, ma première sur le Tour de Belle-Ile, dans des conditions difficiles parce qu’il y a eu peu de vent durant toute la course.  Je pense que nous avons vraiment pris un bon départ sans prendre trop de risques, au contraire de Gitana et Prince de Bretagne qui ont voulu partir bâbord, ça passait ou ça cassait, nous avons choisi une autre option. Du coup, ça nous a permis de prendre dès le départ une avance que nous avons réussi à conserver au prix d’une belle bagarre avec Gitana. Même si de temps en temps, on voyait qu’il avait un potentiel de vitesse un peu supérieur au nôtre, nous avons su rester sereins. Dans des conditions comme celles-là et avec 500 bateaux au départ, tout peut arriver. Nous avons eu entre 0 et 4 nœuds la moitié du temps, et là, plus que le bateau, ce sont les choix stratégiques et tactiques, le placement sur le plan d’eau, qui permettent de faire la différence.”

Sébastien Josse (Gitana 11): “Ce Tour de Belle-Ile s’est passé mollement ! Du début à la fin, c’était très mou, sauf à l’arrivée aux Poulains. Spindrift nous a donné du fil à retordre, ils ont super bien navigué, bravo à eux ! Ils ont pris un très bon départ puis su contenir nos attaques. A un moment, nous les avons dépassés, mais nous ne les avons pas accompagnés dans la Teignouse. C’était très compliqué de faire du contact dans le petit temps, le but était surtout de chercher du vent propre et de garder le bateau en mouvement, nous avons peut-être viré 40 secondes après eux, et c’était réglé. Mais globalement, je trouve que avons plutôt bien navigué, les conditions météo n’étaient pas propices pour montrer le potentiel de certains bateaux, la preuve, à un moment, nous nous sommes fait doubler dans la Teignouse par le TP52 Paprec Recyclage ! Le tout petit temps a redistribué les cartes.”