Le Roux: “Il a fallu s’arracher”

Engagé sur le Tour de Belle-Ile sur son Multi 50 FenêtréA-Prysmian, Erwan Le Roux a remporté son duel avec son grand rival dans la classe, Lalou Roucayrol (Arkema), arrivé 2 minutes et 5 secondes après lui.  « Nous étions un peu largués au départ, la règle des 60 minutes de pénalité pour départ anticipé nous a sans doute refroidis, il a fallu se remettre dans le bons sens de la marche pour revenir. Nous avons ensuite bataillé avec Arkema, il a fallu s‘arracher, c’était un coup à eux, un coup à nous. Finalement, tout s’est joué sur la dernière marque de passage, ils ont enroulé leur gennaker, nous avons décidé de garder le nôtre, c’était la bonne option. » Vainqueur à domicile, le skipper de La Trinité faisait notamment équipe sur ce Tour de Belle-Ile avec Thomas Coville qui l’avait embarqué en début de saison sur son Diam 24 Sodebo. « C’est toujours aussi agréable de naviguer avec Thomas, c’est un bel échange entre nous, et il contribue à nous aider à faire progresser Giancarlo (Pedote) qui sera mon co-skipper sur la prochaine Transat Jacques-Vabre. »