14h30: Spindrift en tête

Trois heures après le départ, donné finalement à 11h34 par 4-5 noeuds de vent de sud-ouest, la flotte du Tour de Belle-Ile progresse lentement dans le chenal de la Teignouse. Les multicoques, un temps “scotchés” à l’approche de l’entrée du chenal, ce qui a permis aux monocoques les plus rapides de revenir, ont repris le pouvoir: en tête Spindrift racing (Yann Guichard) devance Gitana 11 (Sébastien Josse), Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois) et le TP52 Paprec Recyclage (Stéphane Névé), premier monocoque.